La Commission européenne et les agriculteurs engagés dans le LIFE Alister

4 octobre 2016
 

Vendredi 16 octobre au matin, les représentants de la Commission européenne, Madame Païvi Rauma, responsable du suivi financier, et Monsieur Simon Goss, responsable du suivi technique de l’unité LIFE de la Commission européenne (voir portrait ici), sont venus à la rencontre des agriculteurs engagés dans le programme LIFE Alister.

Lors d’une sortie de terrain sur les parcelles d’expérimentations, ils ont pu apprécier la motivation des agriculteurs et voir le matériel agricole financé pour partie par le LIFE.
Chronique d’une visite technique.

Kuntzmann_07-09-16 (9) - copie

Parcelle d’expérimentation de Monsieur Kuntzmann

 

  • Explications des techniques innovantes testées dans le cadre du LIFE Alister

L’itinéraire technique* d’une parcelle de blé « innovante » fut présenté par les agriculteurs eux-mêmes. Messieurs Kuntzmann père et fils, agriculteurs engagés dans le programme LIFE Alister depuis 2015, ont commenté l’expérimentation qu’ils mènent sur cette parcelle : un couvert composé d’un mélange de trèfles (trèfle incarnat, trèfle violet et trèfle blanc) a été semé au printemps 2016, dans le blé déjà en place. Après la moisson du blé en juillet dernier, le couvert de trèfle a pu se développer rapidement, et fournir au Grand hamster alimentation et protection jusqu’à l’entrée en hibernation en automne.

Les membres de la Commission européenne ont ensuite pu voir une autre parcelle « innovante », cultivée par Gérard Pfleger (engagé dans le programme LIFE Alister depuis 2013), dans laquelle le couvert de trèfle ne s’est pas développé, et sur laquelle un nouveau couvert composé d’un mélange de tournesol, trèfles, nyger et avoine rude a été semé quelques jours après la moisson du blé, grâce au semoir direct 750A de la CUMA** de la Plaine.

 

  • Présentation de la CUMA de la Plaine

La suite de la visite s’est déroulée chez Marius Rhinn, 1er vice-président de la CUMA de la Plaine, en compagnie de Thomas Blum, président de cette CUMA, de Francis Humann, 2ème vice-président de la CUMA, et de Laurent Fischer, président de l’association AFSAL***.

Pour Thomas Blum, la CUMA de la Plaine émane de la volonté commune de 15 agriculteurs de tester les pratiques agricoles favorables à la protection du Grand hamster et plus largement elle permet aussi d’apporter des solutions à d’autres problématiques agronomiques rencontrées par les agriculteurs alsaciens (limiter l’érosion des sols et le lessivage des nitrates, diminuer les intrants chimiques, favoriser la structure du sol, etc.). La multiplicité des profils d’agriculteurs représentés (conventionnels, bio, pratiquant le labour et les TCS****) témoigne de l’intérêt de cette CUMA.

Laurent Fischer a, quant à lui, expliqué l’engagement des agriculteurs pour la protection du Grand hamster par l’accroissement progressif du nombre d’adhérents à l’AFSAL (quelques dizaines en 2013, 150 actuellement). L’ensemble des agriculteurs adhérents participe aux réunions d’assolement concerté ayant pour but de garantir un minimum de 24% de cultures favorables au grand hamster dans chaque territoire de ZPS*****.

Les agriculteurs ont présenté le strip-till StripCat et semoir direct 750A de la CUMA de la Plaine, financés à 50% par le programme LIFE Alister. Ces outils permettent d’éviter le labour des parcelles agricoles, en travaillant le sol uniquement sur la ligne des semis (strip-till), et en semant un couvert végétal ou une culture dans les chaumes de la culture précédente (semoir direct).

WP_20160916_014

De gauche à droite : Philippe Osswald (CAA), Laurent Fischer (Président de l’AFSAL), Julien Eidenschenck (ONCFS), Sarah Pinkélé (Région Grand Est), Païvi Rauma (Commission européenne), Annabelle Revel-Mouroz (CAA), Marius Rhinn (agriculteur), Thomas Blum (Président de la CUMA de la Plaine), Francis Humann (agriculteur) et Simon Goss (Commission européenne)

 
 
 

* Itinéraire technique : combinaison logique et ordonnée de techniques qui permettent de contrôler le milieu et d’en tirer une production donnée (Sebilotte, 1974)
** CUMA : Coopérative d’Utilisation du Matériel Agricole
*** AFSAL : Agriculteurs et Faune Sauvage d’Alsace
**** TCS : Techniques Culturales Simplifiées
***** ZPS : Zone de Protection Stricte

Share Button
Sur le même sujet