L’Alouette des champs au service du Grand Hamster

9 mars 2015
 

Le projet LIFE ALISTER a pour principal objectif de travailler sur les changements de pratiques culturales visant à préserver le Grand Hamster. Mesurer l’impact de ces actions sur les parcelles testées se fait grâce aux comptages annuels des Grand Hamsters par l’ONCFS, mais pas uniquement.

Pour que l’action de préservation du Grand Hamster soit durable dans le temps, il faut constater une véritable amélioration de la qualité du milieu et pour cela il y a un oiseau qui fait office d’indicateur de biodiversité : l’Alouette des champs.

Cette espèce est présente sur la quasi-totalité du territoire français. Les densités très variables des populations sont le reflet de la qualité du milieu :

  • En règle générale, l’espèce est d’autant plus abondante que l’agriculture est extensive et variée,
  • nichant à même le sol, les nids sont exposés aux passages des engins agricoles et à l’épandage de produits phytosanitaires,
  • se nourrissant principalement d’insectes durant la période de reproduction, l’abondance et la diversité des ressources alimentaires sont directement liées aux modes d’exploitation agricole.

Entre 1989 et 2009 la population d’Alouette des champs a diminué de 20% en France (programme STOC-EPS du Muséum National d’Histoire Naturelle). L’Alsace n’échappe pas à cette tendance aussi bien en milieu prairial qu’en zone de culture.

Alouette des champs

Comment sont comptées les Alouettes ?

La méthode consiste à sillonner à pied l’ensemble d’un secteur (une surface de 100 hectares environ) et de reporter sur une carte les oiseaux observés. L’opération est renouvelée plusieurs fois au cours de la saison de reproduction (3 fois de mars à mai) et pendant la période de migration postnuptiale (2 fois en octobre). Cette méthodologie permet de délimiter le territoire de chaque couple et la fréquentation des parcelles conventionnée en migration.

Pour des raisons de pertinence, l’étude est menée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux en Alsace sur quatre années et s’achèvera en 2017.

L’Alouette des champs (Alauda arvensis) est un oiseau commun des milieux ouverts agricoles, pouvant répondre rapidement à une modification de son milieu. C’est une espèce migratrice présente en Alsace du mois du mars au mois d’octobre, sa période de nidification s’étend d’avril à juillet.

Elle a une envergure de 35 cm pour un poids de 40 à 50g.

Le plumage de l’Alouette des champs est discret et lui sert de camouflage. Il est brun strié de brun-noirâtre sur le dos avec une calotte (sommet du crâne) un peu plus foncée et coiffée d’une petite huppe, le ventre est blanc et la poitrine finement striée de noir.

Share Button
Sur le même sujet