Le projet LIFE Alister

IMG_0005

En France, le Grand Hamster vit uniquement en Alsace et sa population ne fait que décliner. En 1972, on dénombrait 329 communes alsaciennes hébergeant cet animal ; en 2014, l’espèce n’est présente avec certitude que dans 17 communes, principalement situées au Sud-Ouest de Strasbourg.

Les dernières estimations de 2012 (étude génétique) évaluent la population entre 500 et 1000 hamsters, ce qui est encore loin de ce que l’on considère comme l’effectif minimum viable soit 1500 hamsters.

Cette situation justifie que le Grand Hamster soit classé en espèce protégée et que plusieurs textes réglementent les comportements qui peuvent lui nuire.

Une politique spécifique de protection du hamster en Alsace, via notamment le Plan National d’Actions (PNA) 2007-2011 visait à restaurer les populations dans trois Zones d’Actions Prioritaires et à stopper leur déclin. Malgré les progrès accomplis le seuil de viabilité du Grand Hamster en Alsace n’est toujours pas atteint. Face à cette situation, un nouveau PNA en faveur du Grand Hamster a été mis en place pour la période 2012-2016.


Le projet Alister s’inscrit dans une démarche complémentaire et innovante de ces actions.

D’une part le rôle du projet ALISTER est de venir consolider et renforcer les résultats obtenus :

  • remontée des populations grâce aux lâchers de hamsters,
  • amélioration des conditions de vie grâce aux cultures favorables au hamster.

Et d’autre part, il s’agit de rendre durable les effets de ces actions de préservation grâce à la mise en place de pratiques qui puissent concilier les intérêts liés à l’environnement et à l’économie.

C’est ainsi que dans le cadre de ce projet sont partenaires :

  • la Chambre d’agriculture de la région Alsace,
  • le CNRS,
  • l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage,
  • le Gepma,
  • Actéon,
  • la Région Alsace (qui est également coordinateur du projet).
Share Button