Nil Godé – ONCFS

Nil Gode¦üNIL GODE – TECHNICIEN A L’ONCFS POUR LE PROJET LIFE ALISTER. Après un D.U.T « Génie de l’Environnement » suivi d’une Licence générale de biologie, réalisés tous deux en Lorraine, ma région d’origine, j’ai poursuivi jusqu’en 2016 mon cursus en Master « Génie Ecologique » à Poitiers.

 

Arrivé à l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage en janvier 2017, j’ai d’abord occupé un poste de technicien sur le Plan National d’Action Vison d’Europe en Charente Maritime, puis sur le projet LIFE Alister depuis avril.

Dans le cadre du LIFE Alister, quelles sont vos missions à l’ONCFS ?

J’interviens avec Charlotte Kourkgy, chargée de projet LIFE Alister à l’ONCFS, sur l’organisation du travail de terrain : des captures de Grands hamsters au suivi des individus marqués.

La saison débute en avril avec la sortie d’hibernation de ces rongeurs. Nous les capturons afin de les marquer et suivre leurs déplacements par télémétrie. Nous plaçons également des pièges photos et des balances automatiques à la sortie des terriers, ce qui me permet d’analyser notamment la croissance des jeunes nés sur le terrain. Nous mettons en relation ces mesures et les types de culture pratiqués dans les champs où ils ont élu domicile.

Qu’est-ce qui vous a intéressé chez le Grand Hamster ?

Je suis d’abord passionné par les mammifères et j’apprécie également beaucoup les conditions de terrain particulières permettant leur suivi: travail de nuit, contact avec des animaux méconnus du grand public, biométrie, prélèvements, suivi des déplacements par radio-télémétrie ; autant de situations privilégiées qui rendent mon travail captivant et que je retrouve avec le Grand hamster.

D’une espèce emblématique à une autre, qu’est-ce qui vous motive dans le projet LIFE Alister ?

Mon stage de master m’a familiarisé avec la manipulation de mammifères sauvages protégées que sont les chauves-souris et notamment une espèce : le Grand Rhinolophe.

Cette expérience m’a ensuite permis de travailler sur deux des espèces les plus menacées de France à savoir le Vison d’Europe et le Grand hamster. Malheureusement, 33% des espèces métropolitaines sont encore menacées de disparition du fait, entre autres, des pratiques agricoles souvent incompatibles avec la biodiversité et le maintien d’habitats naturels de qualité.

Grâce au projet LIFE Alister, nous avons une chance de tester des modes de cultures alternatifs pour éviter la disparition d’une espèce unique en France et emblématique d’Alsace.

Share Button