Le projet LIFE Alister élargit ses horizons

26 mars 2019
 

Le jeudi 28 février dernier, s’est tenu à Bruxelles, au bureau Grand Est, l’atelier final du projet LIFE Alister. Il intervient après cinq années de travail d’études et d’expérimentations menées conjointement par les partenaires du projet Alister, en collaboration avec les acteurs territoriaux.

Le LIFE Alister a permis d’expérimenter localement des actions innovantes de conservation du Grand hamster (Cricetus Cricetus) sur le territoire alsacien, son unique zone de présence en France. Le Grand hamster, espèce emblématique de la Plaine d’Alsace, n’est toutefois pas la seule espèce à protéger : ce petit mammifère est représentatif de tout un habitat, et de toute une biodiversité (faune et flore) fortement liée au monde agricole. Cet atelier européen s’inscrivait donc dans une perspective plus large d’intégration de la protection de l’ensemble de la biodiversité dans un territoire vivant et dynamique économiquement.

DSC_2474

De nombreux intervenants venus de plusieurs pays d’Europe se sont joints aux partenaires du projet LIFE Alister pour échanger et débattre tout au long de cet atelier. Des membres de la Commission européenne (EASME, DG Environnement, DG Agriculture) ; mais également des responsables d’autres projets européens (LIFE Natureman, LIFE Habitats Calanques, LIFE Vipère d’Orsini, H2020 PEGASUS) ou nationaux (programme Agrifaune) ont partagé leur expérience lors de cette journée.

Maja Mikosinska, European Commission, EASME / François Omnes de l’ONCFS présente le programme Agrifaune/ Caroline Habold du CNRS et Annabelle Revel-Mouroz de la Chambre d’agriculture Alsace présentent une partie des travaux du LIFE Alister

Maja Mikosinska, European Commission, EASME / François Omnes de l’ONCFS présente le programme Agrifaune/ Caroline Habold du CNRS et Annabelle Revel-Mouroz de la Chambre d’agriculture Alsace présentent une partie des travaux du LIFE Alister

 

L’atelier a abordé des thématiques fondamentales autour des méthodes agricoles, de la gestion des paysages et du territoire et sur les politiques environnementales et agricoles européennes. Dans un premier temps de l’atelier, les intervenants ont successivement partagé leurs expériences d’actions en faveur de la biodiversité, en identifiant les freins et facteurs de réussite de la mise en œuvre de ces solutions, à travers trois échelles : parcellaire, paysagère, et territoriale. S’appuyant sur ces discussions, une table ronde a ensuite permis d’échanger sur les opportunités offertes par le cadre politique européen pour garantir une mise en œuvre efficace des actions de protection de la biodiversité, dans un contexte de développement socio-économique.

L’atelier servira notamment de base à la synthèse des résultats du LIFE Alister, qui permettra d’ouvrir des perspectives pour une meilleure intégration de la protection de la biodiversité dans nos politiques publiques européennes, un enjeu fondamental pour l’avenir.

Share Button
Sur le même sujet