A la recherche des terriers

Après la période de captures au printemps (lire ici ), le suivi des Grands hamsters sur les parcelles expérimentales du LIFE Alister passe par une recherche de terriers « actifs ».

Les 25 et 26 juillet derniers, huit vacataires ont conforté les équipes du LIFE de l’ONCFS pour vérifier la présence de l’espèce dans les huit parcelles expérimentales (six en maïs, 2 en blé).

Tous les rangs de maïs (atteignant parfois les 2m !) ont été prospectés afin de trouver des terriers de Grands hamsters. Une observation fine de 134 terriers a été faite, en scrutant les moindres détails : largeur du trou, profondeur et inclinaison de la galerie, présence de déblai, de fèces, indice de consommation…  Pour les terriers les plus douteux, un piège photo a été installé en face de l’entrée afin de vérifier si le terrier appartient bien à un Grand hamster et/ou s’il est encore occupé. Les équipes ont également eu la chance d’observer trois individus hors de leur terrier !

Au final, 45 terriers considérés comme actifs et occupés par des Grands hamsters ont été répertoriés. Afin d’apprécier la progression réelle de la population sur ces parcelles, il va falloir maintenant valider ou non les terriers restants grâce aux résultats des pièges photos. Ensuite une comparaison sera faite entre les relevés de terriers du printemps et ceux-ci, comme cela a été fait en 2015 dans le maïs. L’objectif étant de savoir s’il y a une activité plus forte dans les parcelles améliorées (présence d’un couvert entre les rangs de maïs) que dans les parcelles de maïs cultivées de façon traditionnelle.

 

prospection1prospection 2

prospection-3

Mulot

Pas de chance, ce terrier est occupé par un mulot !

GH-1

GH-2

GH-3

Mais ici, c’est bien le terrier d’un hamster !

Share Button
Sur le même sujet