La saison de Madame Hamster HEX401

La saison d’activité du Grand hamster touche petit à petit à sa fin… Entre deux rondes de télémétrie et de pièges photos, l’équipe de terrain de l’ONCFS commence à analyser toutes les données collectées.

etude-donnes

 

Ici, il s’agit de la femelle HEX401. Elle a été capturée pour la première fois en avril et a été équipée d’un émetteur permettant de suivre ses déplacements et surtout d’identifier les terriers qu’elle a occupés. En tout, elle a occupé cinq terriers différents sur deux parcelles. L’ONCFS y a posé à chaque fois des pièges photographiques, et a déterminé l’âge et le sexe des individus photographiés.

En regroupant les observations obtenues par les pièges photographiques, les données de télémétrie et de capture, l’ONCFS estime le nombre de portées par femelle. Trois portées différentes ont pu être observées pour cette femelle, chacune née dans des terriers différents. En se basant sur les données de la littérature (soit une gestation de dix-neuf jours et une vingtaine de jours avant l’émergence des jeunes hors du terrier) il est presque certain que cette femelle a changé de terrier plus ou moins une semaine après l’émergence de sa portée précédente et donc quelques jours avant la naissance de sa portée suivante.

L’ONCFS a pu identifier et peser 6 de ses jeunes lors des captures cet été : 4 jeunes de la deuxième portée et 2 jeunes de la troisième portée.

mfdc-jeune

 

Maintenant il va falloir reconstituer la même histoire de vie pour chacune des 21 femelles suivies pendant la saison de terrain 2017, afin d’estimer un taux de reproduction pour la population suivie.

De quoi bien occuper l’équipe de l’ONCFS pendant la période d’hibernation du Grand hamster !

Share Button
Sur le même sujet