Suivi de la femelle HEX401 par l’ONCFS

22 décembre 2017
 

Dans le cadre du projet LIFE Alister, l’ONCFS est en charge du suivi de Grands hamster afin d’évaluer l’impact des pratiques agricoles. Les animaux sont capturés, marqués et suivis dès le début du printemps. Les déplacements, taux de survie et de reproduction sont alors analysés.

 Suivre une femelle Grand hamster n’est pas de tout repos

Tout commence sur la parcelle expérimentale du Lycée Agricole d’Obernai où elle a été capturée pour la première fois en août 2016. Une petite puce, semblable à celle que les vétérinaires implantent sur les animaux de compagnie, a été posée. Elle sera alors facilement identifiable lors d’une prochaine capture.

Diapositive03

 

A sa sortie d’hibernation en avril 2017, la femelle est toujours dans la parcelle. Elle est alors recapturée et équipée d’un émetteur qui permettra aux agents de l’ONCFS de la suivre par télémétrie. Elle sera également observée par les pièges photos qui se déclenchent automatiquement lorsqu’il y a du mouvement.

MFDC0723

 

4 terriers en une saison

Sur la parcelle du Lycée d’Obernai, le trèfle a été fauché en mai, ce qui ne semble pas convenir à la femelle qui se déplace de 278 m, dans une parcelle de blé, pour creuser un nouveau terrier. Elle prépare la venue de sa première portée !

MFDC0058

Sa première portée est née aux alentours du 26 mai et sortie du terrier le 15 juin.

 

Une fois la portée sevrée, elle est repartie faire un autre terrier, 43 m plus loin, pour y mettre bas sa deuxième portée sortie du terrier le 15 juillet. De la même façon, elle s’est déplacée de 42 m pour creuser un autre terrier pour sa troisième portée sortie en août.

MFDC1137

La troisième portée, au moins 4 jeunes, est sortie du terrier le 9 août.

 

Après cette période de reproduction, la femelle a creusé un nouveau terrier,22mplus loin, dans lequel elle compte hiberner. Elle y entasse activement ses réserves.

MFDC0107

 

Cette femelle a bien de la chance comparée à ses congénères. Lors de la fauche du trèfle en mai, elle a pu se déplacer et trouver un couvert favorable, sans se faire repérer par un prédateur. Elle a réussi à faire 3 portées pendant sa période de reproduction, ce qui est très bien pour une femelle hamster sauvage de nos jours! Toutes les femelles ne changent pas systématiquement de terrier après avoir sevré leurs jeunes. Dans ces cas-là, ce sont les jeunes qui se déplacent et la femelle refait une portée dans le même terrier. Parfois, deux femelles peuvent utiliser les mêmes terriers pour faire leurs portées.

Le Lycée Agricole lui a permis de bien préparer son hibernation car il a décidé de ne pas récolter une partie de son blé. Elle y a trouvé refuge et nourriture qu’elle a pu stocker dans son terrier. La femelle HEX401 est toujours en vie, et nous espérons la retrouver lors des captures de 2018 !

Diapositive1

Share Button
Sur le même sujet