Le suivi des Grands hamsters passe par leur capture

13 juin 2017
 

Comme tous les ans, le suivi du Grand hamster commence en sortie d’hibernation. L’équipe ONCFS, renforcée cette année par 5 techniciens tous motivés, débute par la recherche de terriers sur les parcelles expérimentales du LIFE Alister. Elle prend note des traces d’activité : excréments, consommation des plantes, traces de passage…et localise les emplacements. Des captures sont alors organisées aux abords de ces terriers afin de marquer et de suivre par télémétrie les Grands hamsters adultes.

 

Life Alister captures 2 Life Alister captures 3

 

 

 

image 1 : Prospections

image 2 : Recherche d’indice de présence autour d’un terrier

 

Du 10 avril au 12 mai 2017, 63 animaux ont été capturés, pesés, mesurés, et toutes ces données ont été répertoriées. 16 d’entre eux avaient déjà été capturés l’année dernière.

 

Life Alister captures 4Life Alister captures 5

image 1 : Captures de nuit

image 2 : Mesure du tibia d’un animal dans la chaussette

 

En ce moment, l’équipe ONCFS suit un échantillon de 36 animaux équipés d’émetteurs radio permettant de les identifier et de les localiser à distance à l’aide d’un récepteur et d’une antenne adaptée. Pour suivre un animal, il suffit de régler son récepteur à la bonne fréquence, un peu comme pour un poste radio, et on peut alors entendre son « bip ». La fréquence des bips permet également de savoir si l’animal est mort ou vivant.

Ce suivi permet d’évaluer l’impact des actions agricoles menées sur les parcelles expérimentales sur la survie des Grands hamsters.

 Life Alister captures 1

 Séance de télémétrie (première utilisation de l’appareil

pendant la formation des techniciens)

Share Button
Sur le même sujet