Table Ronde 2

18 octobre 2018
 

Quels aménagements pour concilier activité humaine et Grand hamster ?

Cette table ronde correspond aux volets « reconnecter les zones de présence » et « créer de nouvelles opportunités de développement des zones de présence en milieu périurbain ». Le morcellement de l’habitat du hamster et l’urbanisation galopante sont deux menaces identifiées pour la survie de l’espèce.

 

Présentation des enseignements du LIFE Alister par les partenaires

CNRS : Yves Handrich, Chercheur à l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) du CNRS Strasbourg  – volet 1

CNRS : Odile Petit, Directrice de recherche au CNRS  – volet 2

Les actions du volet 1 visent à mettre en place des dispositifs anti-prédation à l’intérieur de passages à faune souterrains afin de les inciter à les emprunter et de sécuriser le passage des Grands hamsters face aux prédateurs.

Les expérimentations menées dans le cadre de ces actions ont permis de dégager des supports de recommandations et déjà, en ce qui concerne les Tubes anti-prédation (TAP), des mises en application. Ce dispositif de protection du Grand hamster, testé en laboratoire et en situation réelle a été validé pour son efficacité, et fait l’objet de préconisations auprès des aménageurs d’infrastructures routières dans toutes les zones de présence du hamster en Europe.

Life Alister Passage à faune2 - copie

Ce dispositif fait désormais l’objet de préconisations auprès des aménageurs d’infrastructures routières dans toutes les zones de présence du hamster en Europe.

Le volet 2 est une étude destinée à valider la pertinence de l’implantation de hamsters en zone périurbaine sous certaines conditions d’aménagement. L’étude a été menée en situation contrôlée au CNRS et in situ à Schiltigheim et Holtzheim (de mai 2017 à avril 2018).

 

 

 

 

 

 

Odile

Cette expérimentation ouvre la voie sur d’autres études complémentaires permettant de mesurer notamment les résultats liés à la reproduction des animaux en milieu périurbain. Mais déjà ce travail inédit permet à Odile Petit de rédiger un « guide de recommandations à l’attention des aménageurs et collectivités » mettant en relief les différents aménagements nécessaires ainsi que les obligations et contraintes. On notera d’ailleurs que les aménagements bénéficieront aussi à d’autres espèces, comme le crapaud vert (espèce protégée), pour qui par exemple, les bouches d’égout à grilles sont des pièges mortels !

Site de l’IUT de Schiltigheim

Site de l’IUT de Schiltigheim

Présentation de l’expérimentation lors d’une réunion publique à Holtzheim

Présentation de l’expérimentation lors d’une réunion publique à Holtzheim

 

Présentation PPT  à télécharger ICI

 

Participants aux discussions

Yves Handrich CNRS, responsable de l’action « reconnexion des zones de présence » dans le LIFE Alister et à l’origine de la conception des Tubes anti-prédation

Odile Petit, responsable de l’action « introduction de Grands hamsters en zone périurbaine »

Eric Thouvenot, chargé de mission espèces protégées – référent mammifères DREAL Grand Est

Eric

L’expérimentation d’introduction de Grands hamsters en zone périurbaine a été un casse-tête juridique et politique géré avec la DREAL Grand Est (Eric Thouvenot au centre de la photo)

Informations complémentaires et articles sur le site web du LIFE Alister, onglet le Projet LIFE Alister/ les actions du LIFE / « reconnecter les zones de présence » et « créer de nouvelles opportunités de développement des zones de présence en milieu périurbain

 

Share Button