Première portée de hamsters nés en semi-captivité

9 juillet 2015
 

Bonne nouvelle, la première portée de hamsters nés en semi-captivité à la Station d’étude de la Biodiversité du CNRS (IPHC-DEPE) a pointé le bout de son museau il y a plusieurs jours !

1… 2… 3… soleil !

1...2...3... soleil !

 

 

 

 

 

 

La mère est suivie de 3 jeunes sur les photos, mais il se peut qu’il y en ait d’autres qui préfèrent rester encore un peu à l’abri dans le terrier… Car même les 3 petits téméraires que l’on peut apercevoir ci-dessus ne s’éloignent pas trop de l’entrée du terrier pour le moment.

Cette portée provient d’un enclos de cultures mixtes (blé, luzerne, maïs et tournesol) et l’on peut voir la mère rapporter de nombreux aliments au terrier pour nourrir ses petits. Nous avons notamment pu observer qu’elle a capturé une grenouille… ce qui est une grande première !

4

Le hamster est omnivore et se nourrit de céréales, de racines, d’invertébrés ou même de petits mammifères… et apparemment également d’amphibiens comme la grenouille !

 

L’étude menée par le CNRS* aura pour but de comparer la reproduction de femelles dans ces enclos mixtes avec celle des femelles dans des enclos ensemencés uniquement en maïs ou uniquement en blé. Les individus issus de ces reproductions seront relâchés en milieu naturel l’an prochain pour renforcer les populations sauvages.

* Mathilde Tissier (doctorante) et Caroline Habold (chargée de recherche)

Allez, on rentre !

5

Share Button
Sur le même sujet